L'Association du
Lac Thomas
Saint-Didace, Lanaudière
Bilan de santé du Lac
Vign_152_x_secchi

La Santé du Lac Thomas est scrutée méthodiquement à chaque année depuis 2006.

AGIR MASKINONGÉ avait conclu en 2006 que le lac était peu productif mais toutefois sensible à tout apport de matières organiques d'origine non naturelle. Les profils d'oxygène dissous démontraient un déséquilibre au niveau de la digestion de la matière organique.
On a noté aussi qu'un effort pour la revitalisation des rives était nécessaire.

En 2008 Le Lac Thomas est choisi comme site par un chercheur de L'UQTR pour une étude d'impact du taux d'oxygène dissous entre des lacs affectés par une présence humaine et des lacs peu habités. Les uns  ayant une zone profonde anoxique, donc avec peu d'oxygène dissous,  et les derniers ayant une concentration élevée en oxygène en profondeur. Les recherches porteront sur l'impact de ces paramètres sur les organismes benthiques (vers, larves) et les poissons qui vivent et dépendent du fond du lac. Ils s'attarderont aussi  à l'impact sur la physiologie de la perchaude également.  Les résultats de l'étude devraient être disponible au printemps 2012.

Suivi volontaire des Lacs
Vign_mddep
Nous sommes enregistrés au  Programme de Suivi Volontaire des Lacs du Ministère.
Nous prenons des échantillons d'eau 2 fois par été à deux sites distincts et nous mesurons la transparence de l'eau sur 4 sites distincts à l'aide d'un disque de Secchi.

Vous pouvez consulter les détails du programme sur le site du MDDEP
Rapports de la biologistes
Bilan de Santé du Lac
Créer un site avec WebSelf
© 2011